vendredi 22 février 2008

Grosse semaine

J'ai passé une super grosse semaine.

Aujourd'hui, je me sens vidée, déçue et triste.

Ce matin, j'avais une entrevue à l'école secondaire Lucille Teasdyle de Blainville. Un remplacement à 100% du 3 mars jusqu'au 30 juin. Je le voulais, mais je ne l'ai pas eu. J'ai eu un désavantage, je ne connaissais pas le fonctionnement de la CSSMI, donc je n'avais pas prévu d'apporter mon cv et des lettres de références. Un désavantage pour moi.

J'espérais tellement l'avoir, pour enfin être proche de mes petits loups, de ne plus avoir à me taper 4 heures de voyagement par jour pour me rendre à l'école à tous les jours.

Je suis triste, déçue, surtout que je ne l'ai su que ce soir qu'ils ne retenaient pas mes services.

Mais bon, je crois que je voulais trop. Je pense que je vais devoir me faire à l'idée que je vais passer toute l'année scolaire à Montréal. Comme ça, pas de déception et d'un autre côté, j'adore les élèves que je vois en orthopédagogie. Et puis, je vais pouvoir profiter de ma semaine de relâche!

Mais bon, même en me disant tout cela, l'envie y était aujourd'hui. Et bon, le fait que j'ai passé une dure semaine fait en sorte que je me sens peut-être moins optimiste aussi.

Ce qui me fait c***, c'est que j'ai du prendre une journée de congé pour l'entrevue de ce matin... qu'aujourd'hui était une journée important à mon école car c'était la journée pour les portraits-classes... afin de savoir si des élèves auraient des besoins particuliers pour l'année prochaine ou un redoublement. J'ai donc manqué cette journée que je ne voulais pas manquer... et en prime, mon message que j'ai laissé sur le répondeur de l'école, la secrétaire ne l'a pas eu. Va savoir pourquoi! Elle m'a téléphoné cet après-midi, inquiète pour savoir si j'allais bien. Elles s'inquiétaient pour moi.

Au début, je ne comprenais pas pourquoi.. bon, le fait qu'elle n'est pas eu mon message explique une partie, et l'autre, je l'ai réalisé tout à l'heure. Hier midi, je n'ai pas dîner avec l'équipe, j'ai dîné dans ma classe car je n'étais plus ou moins pogné avec Chummy... j'en ai pleuré une shot. Et quand les filles m'ont vue, j'avais le visage rougi, boursoufflé et les yeux larmoyants. Probablement que la secrétaire a vu un lien entre les deux évènements.

Ceci dit, je vais mieux...

Ah oui, pour mon chummy, finalement il va rester à sa job. Il a eu une bonne augmentation et il en aura une autre au mois de mai. Ça fait du bien !!!

Je reviens avec les photos dimanche. Demain, nous passons la journée à Drummond pour les funérailles de la grand-maman de Chummy. Et oui... une autre journée.

Bonne fin de semaine!

Aucun commentaire: